PÔLE HABITAT ACCOMPAGNÉ

Concilier liberté individuelle, sécurité et vie sociale.

Aussi désignés sous le terme d’ «Habitat inclusif», les logements accompagnés offrent une alternative au placement en établissement. Il s’agit de logements de ville assortis d’un service d’accompagnement permettant à des personnes fragilisées par des lésions cérébrales acquises de vivre de la façon la plus autonome possible dans leur propre domicile tout en garantissant leur sécurité et en évitant leur isolement par un accompagnement social adapté. L’objectif est de concilier liberté individuelle, sécurité et vie sociale.

Que sont les logements accompagnés ?

Les logements accompagnés sont destinés à des adultes reconnus handicapés par la MDPH et résidant jusque-là au domicile familial, maintenus au-delà du nécessaire dans des unités de soins ou des structures d’hébergement inappropriées, sortant d’un établissement de rééducation ou d’un Foyer d’Accueil Médicalisés (FAM) après amélioration de leur état.

Ils sont proches des transports en commun, accessibles et adaptés, et associent à des espaces privatifs des lieux collectifs permettant des temps d’échanges, de détente et de restauration en commun.

L’accompagnement, qui fait la spécificité du dispositif, repose sur 3 éléments :

  1. une aide à la personne, par des services prestataires ou des auxiliaires de vie en gré à gré ;
  2. un Service d’accompagnement médico-social dédié aux logements, souvent sous forme de SAVS ou de SAMSAH, qui assure à la fois la coordination du collectif et le soutien individuel : réalisation du projet de vie, accès aux droits et aux soins, lien avec la famille ;
  3. un Groupe d’Entraide Mutuelle (GEM) qui favorise les rencontres, l’ouverture sur l’extérieur et l’organisation d’activités de loisirs.

Les solutions proposées par l’AFTC Lorraine

Logements accompagnés : Résidence chez Nat

Logements résidentiels : le concept En-Vie
Logements suivis (appartements seuls)